Equipe Opérationnelle Vétérinaire pour la Dialyse

Qu’est-ce que la dialyse?
L'épuration extracorporelle du sang (communément appelée dialyse ou hémodialyse) est un procédé qui permet l'élimination des substances toxiques grâce au passage du sang à l'intérieur d'un "rein artificiel"; la dialyse peut se faire aussi bien pour le chien que pour le chat. La dialyse prévoit le passage du sang à travers un circuit extrarénal (circulation extracorporelle) et à travers un filtre composé de plusieurs membranes. Le passage dans le filtre permet l'élimination des toxines; le sang, une fois épuré, retourne dans le corps du patient. Pour le chien comme pour le chat, les traitements par dialyse sont employés principalement en cas d'insuffisance rénale aiguë, mais peuvent être utilisés également en thérapie d’urgence lors d'empoisonnement, de surdosage de médicaments et de graves déséquilibres électrolytiques. Les principes de base sont les mêmes pour tous ces différents cas, mais ce qui changent, ce sont les techniques utilisées. Aujourd'hui, on peut traiter, en toute sécurité, des animaux d'un poids inférieur à 1.5 kg jusqu'à ceux ayant un poids supérieur à 100 kg.

Quelles sont les techniques de dialyse pour le chien et pour le chat?
La dialyse peut se faire de plusieurs manières et les techniques se différencient entre elles en fonction de ce qui se passe à l'intérieur du filtre: chaque technique a des indications thérapeutiques spécifiques. Au sein de notre clinique vétérinaire, pour les chiens comme pour les chats nous utilisons le système d'hémofiltration; ce procédé emploie une force convective pour éliminer les toxines de poids moléculaire faible et moyen ainsi que les fluides en excès. Le traitement par dialyse peut être intermittent ou continu; le premier est de courte durée (de 4 à 6 heures) et utilise des flux de sang élevés alors que le second est de durée supérieure (de 24 à 48 heures) et utilise des flux de sang faibles. Il existe, également, des traitements par dialyse mixtes; le type dépend surtout des conditions cliniques du chien ou du chat.

Quand doit-on faire la dialyse à un chien et à un chat?
La dialyse est le traitement à choisir lors d’insuffisance rénale aiguë grave et réfractaire au traitement médical standard. Notamment, la dialyse est indiquée lorsque les conditions suivantes se présentent: l’anurie et l’oligurie grave (respectivement, l’incapacité complète ou partielle à produire de l’urine), les altérations électrolytiques et acido-basiques graves, la présence d’œdèmes généralisés et l’insuffisance rénale grave qui ne répondent pas aux traitements médicaux standard. Le traitement par dialyse comporte un pronostic plus favorable s’il est fait à temps; donc, un chien ou un chat deviendront candidats à la dialyse si, après un temps allant de 24 à 48 heures, le traitement médical standard n’est pas efficace. Pour les chiens et pour les chats intoxiqués, la rapidité du traitement par dialyse devient d’une importance fondamentale; la rapidité d’exécution du traitement permet, en effet, de maximiser l’élimination des substances toxiques du sang et de limiter les dommages.

Combien de traitements par dialyse doit-on faire au chien et au chat?
Il est fondamental de comprendre que la dialyse ne répare pas le dommage aux reins, mais plutôt remplace le rein dans beaucoup de ses fonctions; l’action de la dialyse permet d’améliorer la qualité de vie des chiens et des chats dans les moments plus critiques. Malheureusement, dans la majeure partie des cas, il n’est pas possible de prévoir, à priori, le nombre de séances de dialyse nécessaires pour obtenir la récupération fonctionnelle du rein. Souvent, les séances de dialyse doivent être répétées pendant 2 à 4 semaines; seulement peu de chiens et de chats ont une récupération plus rapide. Certains patients ont vraiment besoin de plusieurs mois avant de récupérer une fonction rénale adéquate et, malheureusement, d’autres présentent des dommages irréversibles aux reins.

Quel est le pronostic chez les chiens et chez les chats traités par la dialyse?
Le pronostic et la durée du traitement par dialyse varient énormément d’un patient à un autre; les facteurs pronostiques dépendent de la cause et de la gravité du dommage aux reins, des conditions cliniques du patient et de la présence d’éventuelles maladies concomitantes. Le taux de survie des chiens et des chats sous dialyse est de 40 à 50%. Le pronostic est bon si l’insuffisance rénale aiguë est due à des maladies infectieuses (comme la leptospirose chez le chien), avec une chance de survie de 60 à 100%; si l’insuffisance rénale aiguë est de nature hémodynamique (comme l’insuffisance cardiaque) ou métabolique (comme l’hypoadrénocorticisme) la chance de survie est de 40 à 70%. Le pronostic est réservé lors de cas d’intoxication aiguë avec un taux de survie de 20 à 40%; l’éthylène glycol, en particulier, est associé à un pronostic défavorable dans la majeure partie des cas. Parmi les patients ayant survécu à l’insuffisance rénale aiguë et traités par dialyse, seulement la moitié retourne à une fonction rénale normale. Les pourcentages, ci-dessus reportés, pourront améliorer les prochaines années grâce à une utilisation toujours plus fréquente de la dialyse.

Existe-t-il d’autres techniques de purification sanguine du chien et du chat?
La plasmaphérèse permet de soustraire du sang des molécules liées aux protéines en circulation ou des protéines en circulation de grande dimension comme les anticorps. La plasmaphérèse emploie des filtres spécifiques qui séparent le composant liquide du sang (plasma) de celui des éléments figurés du sang (globules rouges et blancs). Le plasma ainsi obtenu peut être éliminé et substitué avec le plasma d’un animal donneur sain. La plasmaphérèse a été utilisée avec succès chez les chiens ayant une anémie hémolytique d’origine immunologique, une myasthénie et d’autres maladies auto-immunes, ainsi que chez les chiens avec le syndrome d’hyperviscosité. La plasmaphérèse n’est pas indiquée pour le traitement de l’insuffisance rénale aiguë.

Conclusions
La dialyse est de plus en plus répandue pour les chiens et pour les chats. Pour certaines maladies et, en particulier, pour l’insuffisance rénale aiguë la dialyse est souvent le seul moyen thérapeutique pour éviter le décès. Pour recevoir des informations sur l’Unité de Dialyse Opérationnelle en Médecine Vétérinaire et pour des questions regardant des cas cliniques, les personnes intéressées pourront prendre contact par courriel avec la Dr. Corinne Amram et le Dr. Filippo Ferri à l’adresse suivante: nefrologia@istitutoveterinarionovara.it

Contacts

Equipe Opérationnelle Vétérinaire pour la Dialyse