Hernie du Disque

Questions fréquentes sur la Hernie Discale chez le chien et chez le chat

Qu'est-ce que la hernie discale?

C'est une des pathologies de la moelle épinière les plus fréquentes chez le chien, et que l'on retrouve occasionnellement chez le chat et qui consiste en un déplacement du disque intervertébral de son siège physiologique et en une compression de la moelle épinière qui en résulte.

Le disque intervertébral est une structure fibrocartilagineuse placée entre les vertèbres du rachis, et il est constitué par un noyau d'une substance gélatineuse (noyaux pulpeux) et par un anneau fibreux externe. Les disques ont la fonction de véritables coussins capables d'amortir les sollicitations et les charges imposées à la colonne vertébrale. Toutefois, quand ils sont exposés à des processus de dégénération liés à l'âge ou à la prédisposition de la race, ils deviennent particulièrement fragiles et susceptibles de se déplacer de leur siège habituel et c'est, le plus souvent, dans ces conditions que l'on arrive à une hernie discale (Figure 1). Parmi les races les plus concernées, on peut énumérer celles appelées "chontrodystrophiques" comme les Bassets et les Bouledogues Français, cependant tous les chiens, y compris les métis, peuvent développer une telle pathologie.

Un rôle considérable pour le pronostic c'est l'importance des déficits neurologiques. En neurologie vétérinaire on classifie la gravité en degrés (Tableau 1).

Figure 1. Représentation schématique d'un disque intervertébral avec hernie et compression de la moelle épinière qui en résulte.

Quels sont les signes cliniques typiques de la hernie discale?

Le premier signe relatif à la hernie discale chez le chien et chez le chat, est la présence de douleur et la réticence à se déplacer. L'aggravation clinique peut arriver rapidement (dans un arc de temps allant de quelques jours à quelques heures) avec l'apparition de l'ataxie des membres, de faiblesse (parésie), jusqu'à la disparition complète de mouvements volontaires des pattes (paralysie).

Figure 2. Le système nerveux décrit simplement. La couleur bleu représente de façon schématique le système nerveux et la croix rouge identifie l'interruption de l'impulsion nerveuse au niveau de la moelle épinière thoraco-lombaire. Les déficits neurologiques se manifesteront seulement sur les membres postérieurs (ovale rouge).

Les signes cliniques peuvent intéresser seulement les membres postérieurs ou bien les 4 membres selon l'emplacement de la hernie discale et ils se divisent en degrés de gravité selon l'importance des déficits neurologiques.

Quand la hernie discale concerne la colonne vertébrale thoraco-lombaire (Figure 2), il y aura une difficulté motrice seulement sur les membres postérieurs, et on parlera de paraparésie ou de paraplégie. Si, au contraire, la hernie intéresse la moelle épinière cervicale, il pourra y avoir des déficits neurologiques également sur les membres antérieurs donc, on parlera de tétraparésie ou de tétraplégie (Figure 3).

Figure 3. Le système nerveux décrit simplement. La couleur bleu représente de façon schématique le système nerveux et la croix rouge identifie l'interruption de l'impulsion nerveuse au niveau de la moelle épinière cervicale. Les déficits neurologiques se manifesteront sur les quatre membres (cercle rouge).

Un rôle considérable pour le pronostic c'est l'importance des déficits neurologiques. En neurologie vétérinaire on classifie la gravité en degrés (Tableau 1).

Tabella 1. Descrizione dei gradi di gravità degli animali con patologia del midollo spinale.

Grade

Signes cliniques

Terme médical

1

“Douleur”

Algie à la palpation de la colonne vertébrale, réticence à se déplacer, toutefois lors de promenade le chien apparaît coordonné et sans faiblesse.

Algie spontanée ou évoquée

2

“Il marche mal”

Faiblesse dans les pattes et mauvaise coordination mais capacité déambulatoire conservée.

Ataxie et/ou parésie déambulatoire

3

“Il ne marche plus”

Incapacité à marcher mais mouvement des pattes conservé. Il arrive à faire quelques pas seulement s'il est soutenu par son propriétaire.

Parésie non déambulatoire

4

“Il ne bouge plus les pattes”

Absence de mouvement des pattes mais si on pince les doigts il ressent la douleur.

Plégie avec sensibilité profonde conservée

5

“Il ne bouge plus et ne sent plus les pattes ”

Absence de mouvement des pattes et si on pince les doigts il ne ressent pas la douleur.

Plégie avec sensibilité profonde absente

 

Comment une hernie discale est-elle diagnostiquée?

Le diagnostic d'une hernie discale intervertébrale chez le chien et chez le chat est basé sur une visite neurologique correcte et sur l'emploi de méthodes diagnostiques avancées comme la tomographie computérisée (TC) et la résonance magnétique, pour pouvoir commencer un traitement des plus indiqués pour votre animal. Les examens par imagerie avancée sont des procédés qui nécessitent une anesthésie générale et donc, des examens supplémentaires peuvent être à faire pour permettre d'anesthésier l'animal dans les conditions les plus sures.

Comment se soigne la hernie discale?

Le traitement de la hernie discale chez le chien et chez le chat dépend de la gravité des signes cliniques et du degré de compression que la hernie exerce sur la moelle épinière. Dans la plupart des cas, le traitement consiste en une intervention chirurgicale même si pour certains cas, surtout pour ceux qui sont moins graves, il peut y avoir une amélioration avec un traitement médical.

  • Traitement conservateur : indiqué pour les patients avec hernies de petites dimensions et/ou avec des signes neurologiques légers (degré 1). Il consiste en une période de repos absolu d'au moins 30 jours, éventuellement associée à une thérapie médicale analgésique.
  • Traitement chirurgical : indiqué pour les patients avec hernies qui procurent une compression sur la moelle épinière (Vidéo 1). La technique chirurgicale varie selon le type de hernie et du lieu où elle est située. Après l'intervention chirurgicale, il est impératif d'observer une période de repos et il est conseillé une période d'hospitalisation post-opératoire de quelques jours pour la gestion de la douleur, pour l'estimation neurologique en série et pour le monitorage des complications éventuelles pouvant se présenter.

Après l'intervention chirurgicale pour la hernie discale, est-ce que mon animal marchera de nouveau?

Le pronostic pour la récupération de la fonction des membres et de la miction dépend, en grande partie, du degré neurologique de départ. Si on intervient par la chirurgie avant que la sensibilité profonde disparaisse (grades 1-4), on aura de bons pourcentages de réussite, le 80 % des chiens marchent à nouveau et à courir en pleine autonomie. Quand au contraire, on affronte le parcours chirurgical chez des chiens de degré 5, le pronostic est réservé et il y aura de meilleures possibilités de bonnes récupérations si on intervient rapidement. Les temps de récupération varient de patient à patient et pour certains cas, il est indiqué d'effectuer, après la chirurgie, une physiothérapie dans un centre spécialisé.

Vidéo 1. Basset avec hernie discale et symptôme thoraco-lombaire de degré IV, avant et après la chirurgie (pour hernie discale). On remarque la récupération de la fonctionnalité des membres postérieurs.

Contacts

L'excellence de notre médecine spécialisée