Résonance magnétique

La Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) a un principe de fonctionnement complètement différent par rapport à la TC. Elle génère des images à travers l'interaction entre un champ magnétique fort, des impulsions de radiofréquence et des protons qui constituent les tissus.

Le contraste entre les tissus n'est pas toujours constant : l'eau, par exemple, peut donner sur les images un signal blanc (hyperintense) ou noir (hypointense) selon la séquence des impulsions de radiofréquence.

Les différents contrastes peuvent être utilisés pour l'étude de l'anatomie ou des pathologies du patient mais, c'est seulement à travers l'ensemble des balayages que s'obtiennent les informations diagnostiques.
On peut obtenir des sections sur tous les plans : sagittal, transversal, dorsal et sur différents grades d'obliquité. L'examen RMN a une durée moyenne qui va de 45 à 90 minutes. Le temps varie selon le numéro de balayages nécessaires pour un examen précis. Dans ce cas aussi, comme pour la TC, en médecine vétérinaire l'examen doit être fait sous anesthésie générale car le total endormissement du patient est indispensable. Grâce à son excellent contraste entre les tissus mous, c'est l'examen à choisir pour l'évaluation de l'encéphale et de la moelle épinière. La RMN est également très sensible pour faire ressortir les lésions néoplasiques à la charge aussi bien des tissus mous que de l'appareil squelettique.
La RMN est sans aucun doute, en radiologie, la machine la plus sophistiquée et coûteuse. L'Institut Vétérinaire de Novare peut utiliser, dans le Service de Diagnostic par Images, une résonance particulièrement adaptée aux applications vétérinaires.

 

Equipements technologiques d'avant-garde